Agenda

Décembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
3
4
5
6
7
8
10
11
13
14
15
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Saison : le printemps

En médecine chinoise, le printemps est relié à l'énergie bois qui indique une croissance ascendante mais également un jaillissement de l'énergie source de vie, de renaissance. le printemps est la saison de l'extériorisation. Les organes « bois », ceux dont l'énergie est particulièrement active au printemps, sont le foie et la vésicule biliaire.

Méridien du foie

Le foie, organe yin, est considéré par sa fonction comme un pionner, celui qui ouvre le chemin. Il stocke le sang et le distribue harmonieusement au reste du corps. Il assiste en cela le cœur. Appelé aussi « général des armées », il planifie tous les cycles de développement et élabore les stratégie de défense de l'organisme. Il procède aussi à l'élimination des toxines. L'énergie du foie, par le biais du sang, assure la santé des muscles, des tendons, des ligaments et des nerfs, leur élasticité et leur vigueur. La mobilité, le mouvement, expressions de la vie, de la naissance printanière et du yang, sont aussi gage d'une musculature saine. L'énergie correcte du foie aide l'être humain à se mouvoir en souplesse et inversement, pour entretenir cette bonne énergie, favorisons sur le plan physique étirements musculaires et la marche (qui est l'attitude bois).


Méridien de la vésicule biliaire

La vésicule biliaire, yang, assiste le foie dans ses fonctions. Son énergie soutient celle du foie pour entretenir la santé des muscles et des tendons. Il est donc capital, au printemps, d'harmoniser leurs fonctions respectives.

L'œil est appelé « la porte du foie », ouverture permettant la communication avec l'extérieur. Les capacités visuelles d'un individu nous renseignent sur l'état de l'énergie de son foie et toutes les perceptions visuelles nourrissent l'énergie de cet organe. Au printemps, plus qu'à une autre saison, différents malaises concernant les yeux font leur apparition. Si la bonne énergie du foie est confirmée par une bonne acuité visuelle, des exercices appropriés stimulant les facultés oculaires et leurs muscles, soutiendront les fonctions du foie. Sur un plan plus large, si la « porte » est bien ouverte, notre vision de la vie en sera élargie, permettant de prendre du recul et de cultiver notre paix intérieure.

Le vert ou bleu-vert est la couleur associée au bois et donc à l'énergie du moment. Couleur apaisant pour le système nerveux et les yeux, n'hésitez pas à vous promener dans les jardins, les parcs et les forêts.

Sur le plan psychique, au foie et à la vésicule biliaire reviennent respectivement le pouvoir de planification et de décision. Ces deux facultés doivent aller de paire pour rendre l'action efficiente. L'esprit d'initiative, d'engagement dépend également de la vésicule biliaire. Le foie est considéré comme l’organe des émotions. Dès qu’une émotion nous traverse, le foie en est affecté et s’agite à la hauteur de la force de l’émotion favorisant la montée de l’énergie vers le haut du corps. L’énergie du foie est également une énergie qui va vers l’extérieur : on dit qu’elle est expansive. C’est elle qui nous pousse à créer des liens avec notre environnement et nos semblables. Ainsi, l’énergie du foie a lien avec l’affirmation de l’individualité de la personne, l’affirmation de son point de vue face au monde. D’une manière plus large, elle comprend également la capacité créatrice. L’expansivité de l’énergie du foie supporte mal la contrainte. Ainsi, si cette expansivité est contrariée, l’énergie du foie va être affectée et la fonction de bonne circulation du Qi va en être altérée, générant de puissants déséquilibres. C’est notamment le cas dans la vie sociale qu’elle soit familiale ou professionnelle lorsque l’individualité de la personne est niée par des situations d’irrespect, dévalorisantes ou humiliantes, ou encore par des processus de double-contrainte. Faute de pouvoir s’exprimer vers l’extérieur, l’énergie se retourne contre la personne elle-même et se stocke dans le foie et se transforme alors en colère rentrée, en culpabilité, en ressentiment ou encore en frustration. A un niveau élevé, elle peut également mener à des phases dépressives. Le plus souvent, cette compression de l’énergie du foie s’exprime par des irritations soudaines, des poussées de colère, des tensions musculaires, des maux de tête, des insomnies.

Sur le plan digestif, en garantissant la libre circulation du Qi, le foie aide l’estomac et la rate dans leur fonction. On dit qu’il « assiste la rate et l’estomac à la digestion des aliments ». Au niveau de l’estomac, il garantit la descente du bol alimentaire vers l’intestin grêle. Dans le cas contraire (ici un repas tendu), le Qi du foie stagne et empêche cette descente avec, pour conséquence possibles, des éructations, des régurgitations acides, des nausées, voire des vomissements. S’il envahit la Rate, il perturbe la fonction de transformation et de transport de la nourriture, empêche la montée du Qi de la Rate et provoque des ballonnements..... Si le Foie n’assure pas sa fonction de faire circuler librement le Qi dans tout l’organisme, cela a aussi des conséquences sur l’écoulement de la bile. Cette dernière peut se trouver bloquée avec des difficulté à digérer les graisses, un goût amer dans la bouche, des éructations et même dans les cas les plus prolongés, une jaunisse. Les personnes dites « bileuses » correspondent précisément à ce cas. Rajoutons ici que les déchets filtrés par le foie sont éliminés dans la bile. Une bonne production et un écoulement régulier de bile sont donc non seulement garants de bonnes digestions, mais aussi d’une bonne détoxication.

Drainant le sang juste avant qu'il n'aille alimenter le cœur et le cerveau, il est souhaitable d'entretenir ce filtre qu'est le foie en le drainant grâce à des préparations de plantes. Le jus de citron favorisera lui le travail sur la vésicule biliaire. Laissez les repas plus lourds de côté et optez plutôt pour des repas légers : favorisez les légumes les plus verts possible (asperges, artichauts, épinards, etc.). N’hésitez pas à les cuire légèrement, à la vapeur ou en sauté, par exemple, afin d’augmenter leur digestibilité. L’ail et l’échalote pourront aussi occuper une place de choix dans vos repas. Pour diminuer le travail de votre Foie, déjà très sollicité par son « ménage du printemps », la modération est de mise avec les aliments suivants : alcool, gras, fritures, produits laitiers, chocolat, produits raffinés, café, etc. Préconisez les viandes légères (poulet, poisson) aux viandes rouges et grasses.